L’analyse de réseaux « historiques » avec Gephi : un vade-mecum

Les 7 et 8 mai 2018 se tenait le colloque Humanités numériques : de nouveaux outils pour le médiéviste, organisé conjointement par le Réseau des Médiévistes belges de Langue française (RMBLF – Groupe de contact du FNRS), le groupe de recherche « H 37 – Histoire et cultures graphiques » (Université catholique de Louvain) et le centre de recherche « Pratiques médiévales de l’écrit » (UNamur). Le second volet de cette rencontre a pris la forme d’ateliers pratiques lors desquels les participants ont pu s’initier aux outils de l’analyse de réseaux, via Gephi, et à ceux du text mining, à travers TXM et la base de données des CBMA – Chartae Burgundiae Medii Aevi.

En tant qu’organisateurs de l’atelier consacré à l’atelier d’analyse de réseaux, nous avons souhaité mettre en ligne le vade-mecum élaboré à cette occasion. Ce guide permettra aux utilisateurs de créer, pas à pas, les réseaux d’alliance et d’inimitié des évêques de Manassès et Gaucher de Cambrai au tournant des xie et xiie siècles. Ces données sont issues de la thèse de doctorat Église et aristocratie en Cambrésis (fin ixe – mil. xiie siècle), soutenue en 2014 à l’Université de Namur. L’arrière-plan politique des réseaux reconstitués peut être appréhendé à travers le livre vieilli, mais toujours utile, d’Alfred Cauchie, La Querelle des investitures dans les diocèses de Liège et de Cambrai (Louvain, 1890), disponible sur Archive.org. La méthode définie peut évidemment être appliquée à d’autres cas d’étude. Des exemples de reconstitution de réseaux « historiques » peuvent être trouvés dans la vaste bibliographie rassemblée sur le site Historical Network Research.

La démarche proposée implique de télécharger le logiciel Gephi, qui présente les avantages d’être d’un accès aisé et de tourner sur l’ensemble des systèmes d’exploitation (Windows, OS, Linux). L’outil peut être téléchargé sur le site des développeurs.

Ce vade-mecum au format PDF est téléchargeable ici [lien].

Les feuillets de données au format CSV sont accessibles ici [lien] (relations) et ici [lien] (attributs).

Sébastien de Valeriola
Université de Louvain / Universiteit Gent
sebastien.devaleriola@uclouvain.be

Nicolas Ruffini-Ronzani
Université de Versailles / Université de Namur
nicolas.ruffini@unamur.be

Post-scriptum : Les utilisateurs de Windows sont susceptibles de rencontrer un problème lors de l’installation, le programme indiquant : Cannot find Java 1.8 or higher. Si Java est bel et bien installé sur votre ordinateur, vous pouvez résoudre le problème en accomplissant la démarche suivante : 1) Ouvrir avec le « Bloc-notes » Gephi-0.9.2\etc\gephi.conf dans le dossier dans lequel a été installé Gephi (généralement « Programmes ») ; 2) Modifier la ligne de code #jdkhome= »/path/to/jdk » en jdkhome= »C:\Program Files (x86)\Java\jre1.8.0_171″ (voir également la dia no 44 du vade-mecum).

Journée d’étude – Humanités numériques : de nouveaux outils pour le médiéviste.

La 38e journée d’étude du RMBLF sera consacrée aux humanités numériques et plus particulièrement aux apports de l’analyse de réseaux, du text mining et de la stylométrie à la médiévistique. Elle s’articulera avec une seconde journée d’ateliers de formation ouverts aux débutants.

Organisateurs : Nicolas Ruffini-Ronzani (FNRS/UNamur – Université de Versailles), Anna Constantinidis (UNamur), Sébastien de Valeriola (Université de Louvain), Paul Bertrand (Université de Louvain) et Adélaïde Lambert (Université de Liège)

Programme

Lundi 7 mai 2018 – Journée d’étude

Université de Namur – Salle NARC
55, rue de Bruxelles – 5000 Namur

9h15 : Sébastien de Valeriola (UCLouvain / UGent) et Nicolas Ruffini-Ronzani (UNamur / UVSQ) – Introduction

Modérateur : Tristan Martine (Université Lyon-III)

9h30 : Johannes Preiser-Kapeller (Österreichische Akademie der Wissenschaften)Mapping Medieval Conflicts: A Network Analytical Approach Towards Political Dynamics in the Pre-Modern Period
10h15 : Nicolas Ruffini-Ronzani (UNamur / UVSQ) – Analyse de réseaux et critique historique : quelques enseignements tirés de l’étude du « schisme » de Cambrai (vers 1100)
11h00 : pause

Modérateur : Sébastien de Valeriola (UCLouvain / UGent)

11h15 : Nicolas Perreaux (Goethe Universität Frankfurt am Main) – Les corpus diplomatiques numérisés : contenus, méthodes, possibilités
12h00 : Dominique Stutzmann (CNRS / IRHT) – La recherche en plein texte dans les manuscrits médiévaux : la reconnaissance des écritures manuscrites dans le projet HIMANIS
12h45 : pause de midi

14h00 : Jeroen De Gussem (UGent) – Forgery in Saint-Denis: A Stylometric Study in the Donation of Charlemagne

Modératrice : Adélaïde Lambert (ULiège)

14h45 : Jean-Baptiste Camps (École nationale des Chartes) – L’analyse généalogique de traditions textuelles : présentation du module « Stemmatology » pour R
15h30 : Pause

15h45 : Nicolas Mazziotta (ULiège) – Lire, choisir et découvrir, puis numériser : la part du philologue dans les nouvelles technologies
16h30 : Pascale Renders (Université de Lille / Université de Liège) et Esther Baiwir (Université de Lille / Université de Liège) – Ancien picard, picard moderne : quelles ressources numériques ?
17h15 : Paul Bertrand (UCLouvain) – Remarques conclusives

Mardi 8 mai 2018 – Ateliers

Université catholique de Louvain – Salle du Conseil FIAL
1, Blaise Pascal – 1348 Louvain-la-Neuve

9h30 : Atelier n° 1 – Initiation à l’analyse de réseaux, org. par Sébastien de Valeriola (UCLouvain / UGent), Nicolas Ruffini-Ronzani (UNamur / UVSQ) et Johannes Preiser-Kapeller (Österreichische Akademie der Wissenschaften)

12h30 : pause de midi

14h00 : Atelier n° 2 – Initiation à la fouille de texte, à l’analyse sémantique et à la stylométrie, org. par Jeroen De Gussem (UGent), Sébastien de Valeriola (UCLouvain / UGent) et Nicolas Perreaux (Goethe Universität Frankfurt am Main)

Colloque – Le pouvoir princier en ses archives. Autour du chartrier médiéval des comtes de Namur

Avec ses 1.365 pièces (dont 1.005 chartes scellées) datant de la période 1092-1615, le chartrier des comtes de Namur sera mis à l’honneur à l’occasion des deux journées d’études Le pouvoir princier en ses archives. Autour du chartrier médiéval des comtes de Namur.

18 et 19 avril 2018

Université de Namur, Salle NARC (55, rue de Bruxelles, 5000 Namur)

Organisateurs : Xavier Hermand (UNamur), Jean-François Nieus (FNRS/UNamur), Nicolas Ruffini-Ronzani (Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines) et Emmanuel Bodart (Archives de l’État à Namur)

Contact : Jean-François Nieus – jean-francois.nieus@unamur.be

Programme à télécharger ici.

Mercredi 18 avril

09h30-10h00 Accueil

10h00-10h15 : Sébastien Dubois (AGR, Directeur opérationnel), Carine Michiels (UNamur, Vice-Rectrice à la Recherche) – Mot de bienvenue
10h15-10h30 : Jean-François Nieus (FNRS-UNamur) – Introduction : le chartrier des comtes de Namur et les archives princières au Moyen Âge

Session 1. – Du grenier au laboratoire : les destinées du chartrier comtal jusqu’à nos jours

10h30-11h00 : Emmanuel Bodart (AÉ Namur) – Le chartrier des comtes de Namur après le décès de Jean III (XVe-XXIe siècles)
11h15-11h45 : Marc Libert (AGR) – Le chantier de restauration du chartrier des comtes de Namur
12h-13h30 Lunch

Session 2. – Conserver, inventorier, copier : la gestion des archives comtales au Moyen Âge

13h30-14h00 : Nicolas Ruffini-Ronzani (Université de Versailles-Saint-Quentin-en-Yvelines) – Chancellerie et archives des comtes de Namur au tournant des XIIe et XIIIe siècles : nouveaux regards sur un vieux dossier
14h15-14h45 : Xavier Hermand (UNamur) – Autour du cartulaire comtal dit « de Notre-Dame » (début du XIVe siècle)
15h00-15h15 Pause-café

15h15-15h45 : Thierry Frippiat (Collegio dei Fiamminghi, Bologne) – Le Repertoire des lettres estans en la tresorie de Namur (c. 1430) : une fenêtre ouverte sur la conservation du chartrier comtal au bas Moyen Âge
17h00 : Visite de l’exposition aux Archives de l’État

Jeudi 19 avril

Session 3. – Des parchemins pour l’historien : regards croisés sur le chartrier comtal

09h30-10h00 : Jean-Luc Chassel (Université de Paris Nanterre) – Yolande de Hainaut, Pierre de Courtenay et Namur. Question de sceaux
10h15-10h45 : Alain Marchandisse (FNRS-Université de Liège) – Le mariage de Marguerite de Dampierre et d’Alexandre d’Écosse (1282). Les actes d’un épisode qui tourne court
11h00-11h15 Pause-café

11h15-11h45 : Aurélie Stuckens (Maison du patrimoine médiéval mosan, Bouvignes) – Un nouveau (et éphémère ?) tandem et ses archives : le receveur, son clerc et leurs « petites » pièces financières (années 1280)
12h00-13h30 Lunch

Session 4. – Censiers, comptes & Cie : du « trésor des chartes » aux « archives »

13h30-14h00 : Jean-François Nieus (FNRS-UNamur) – Par enqueste faite. L’élaboration des « polyptyques » namurois et hainuyer de 1265
14h15-14h45 : Paul Bertrand (UCL) – Une enquête de Philippe le Bel à Namur en 1294 : techniciens royaux et techniques locales ? Autour d’un « literacy event »
15h00-15h15 Pause-café

15h15-15h45 : Harmony Dewez (CESCM, Poitiers) – Le compte du receveur du comté de Namur pour 1355-1356

16h00-16h15 : Michel Margue (Université du Luxembourg) – Conclusions

Pour plus d’infos, voir aussi les pages consacrées à l’événement et au chartrier des comtes de Namur sur le site des Archives de l’État de Namur.

Pratiques médiévales de l’écrit – Cycle de conférences 2017-2018

Pour l’année 2017/2018, sept séances sont au programme du cycle de séminaires-conférences organisé par le Centre « Pratiques médiévales de l’écrit » de l’Université de Namur.

13 décembre 2017
Gabriele Giannini (Université de Montréal)
Rome en français ? Textes et manuscrits français à la cour des papes au Moyen Âge

21 février 2018
Richard Sharpe (University of Oxford)
Initials and informed government in charters of the Anglo-Norman period in England and Scotland

14 mars 2018
Élodie Levêque (CNRS – IRHT)
Les reliures dites « romanes » de l’abbaye de Clairvaux : pratiques d’ateliers en France au XIIe siècle

21 mars 2018
Osamu Kano (Université de Nagoya)
Résurgence d’un type d’actes royaux : les jugements et les actes similaires de Charles le Chauve

25 avril 2018
Sébastien Barret (CNRS – IRHT)
L’écrit documentaire aux IXe-Xe siècles, de l’édition des actes à la connaissance des pratiques

4 mai 2018
Rossana Guglielmetti (Università degli Studi di Milano)
Le Policraticus de Jean de Salisbury : variantes d’auteur entre érudition et politique

23 mai 2018
Jeroen Deploige (Universiteit Gent) et Jeff Rider (Wesleyan University)
Identités sociales à Saint-Omer autour de 1100. Le cas de la guilde marchande

Chaque séance aura lieu de 16h à 18h à la Faculté de Philosophie et Lettres de l’Université de Namur, dans le local L34 (Séminaire d’Histoire, 3ème étage).

Adresse : 61, rue de Bruxelles – 5000 Namur
Entrée libre

Téléchargez le programme complet ici : AffichePRAME2018

 

ReScript

Le carnet « ReScript » vise à présenter et à diffuser les activités et productions scientifiques du Groupe de recherche « Histoire & Cultures Graphiques » (H37 – Université catholique de Louvain) et du Centre de recherche « Pratiques médiévales de l’écrit » (PraME – Université de Namur) autour de la scripturalité médiévale. Il hébergera des annonces de colloque et de publication, des comptes rendus de journées d’études et de lecture, des résumés de projets de recherche, de séminaires, de travaux des chercheurs membres et des étudiants.